Cinq conseils pour investir en période d’inflation – LE MONDE

Calculation of inflation

Les épargnants français ont massivement investi dans l’assurance-vie sur les unités de compte depuis le début de l’année : 41% des versements ont été affectés à ces supports non garantis. Mais ce chiffre pourrait retomber comme un soufflet, car les performances 2022 risquent d’être très décevantes. Des opportunités subsistent pour les investisseurs prêts à prendre un peu de risque et à patienter quelques années. Voici comment les saisir

      Investir progressivement

C’est dans les baisses de marché que se construisent les performances futures, aiment rappeler les professionnels de la gestion. Autrement dit, il faut savoir profiter des baisses des actions pour investir à bon marché et profiter du rebond. Or, avec les incertitudes qui pèse sur l’économie, difficile de prédire quand celui-ci viendra surviendra. Dans ce contexte, mieux vaut garder des liquidités à placer pour profiter d’une baisse excessive sur les marchés. Un tel comportement pourrait satisfaire les accros aux actualités financières. Pour les autres, une technique simple consiste à investir de manière régulière et progressive « Il faut utiliser une option disponible dans la plupart des contrats pour lisser automatiquement son investissement, sur 12 mois, par exemple », préconise Thomas Delannoy directeur général adjoint de l’Asac-Fapes.

      Miser sur les obligataires à échéance

Meeschaert AM, Sunny AM, Edmond de Rothschild AM, Carmignac… On ne compte plus sur les sociétés de gestion ayant lancé ces dernières semaines des fonds obligataires à échange. D’une durée de vie limitée, l’échéances de ces fonds se situe souvent entre 2027 et 2028. A leur lancement, les gérants achètent des obligations émises par des entreprises. Ils les gardent jusqu’à leur échéance et se font rembourser à terme, juste avant la dissolution du fond. Pendant ce temps, ils perçoivent les intérêts. Les fonds actuels ciblent des entreprises émettant des obligations à haut rendement. Ces sociétés, souvent de tailles moyenne et endettée, offre des rémunérations très attractives. Ces fonds visent une performance de l’ordre de 6 à 8% par an en moyenne avant prélèvement des frais (de 1 à 2%). Le risque : qu’une des entreprises ne puisse pas honorer les remboursements des obligations qu’elle a émises. « la rémunération offerte nous paraît très intéressante par rapport au niveau de risque pris », juge Alain Krief , responsable de la gestion obligataire chez Edmond de Rothschild AM.

cocktail réunion présentation de Phocus1
}}

Mercredi 16 Novembre

&

Mercredi 7 Décembre 2022

18H30

Paris 8ème

Saint Augustin

Rue d’Astorg

Comment voyons-nous la crise financière qui démarre ? Comment notre placement peut protéger votre argent, contrecarrer l’inflation et vous constituer un capital ou une retraite?

venez nous rencontrer dans :
Days
Hours
Minutes
Seconds
        Inclure des produits structurés

Ces produits financiers ont une durée de vie limitée. Ils offrent une protection du capital au bout de cette période contre la baisse des marchés financiers. Le gain est défini dès la souscription en fonction d’un scénario de marché. Leur performance est liée à un indice boursier, un titre, un fond ou bien un panier d’actions … avec la remontée des taux et l’agitation sur les marchés, les produits structurés bénéficient des environs porteurs. » On retrouve des produits avec des garanties élevées et des coupons intéressants », constate Emmanuel Bouriez, Directeur général de Prédictis. On revoit même des produits à capital garanti à l’échéance. Par exemple, Alta profit propose à la souscription le support Athena transition janvier 2023. Le capital est protégé à 100% au terme (dix ans) et l’objectif de gain s’élève à 6% par an

         Bénéficier du rendement des SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) permettre d’investir dans un parc immobilier, souvent professionnel, et de toucher une quotepart des loyers. Certaines d’entre elles sont accessibles par l’assurance vie « l’immobilier est une bonne étape vers les unités de compte pour les épargnants qui n’aiment pas prendre beaucoup de risques », souligne David Seksig, directeur général de Remake AM, un gestionnaire de SCPI sans frais d’entrée. Dans une période où l’inflation est de retour, elles offrent une forme de sécurité, car les loyers sont indexés sur des indices basés sur l’inflation. Encore faut-il qu’elle puisse répercuter la hausse des loyers sur leurs locataires. Il faut privilégier des SCPI bien diversifié, dotée d’un parc immobilier récent et, idéalement, du label ISR (investissement socialement responsable).

           Jouer le long terme

À condition d’avoir du temps devant soi, les actions restent un moteur de performance incontournable. » Il est favorable d’investir dans les circonstances de marché où les valorisations sont basses, surtout lorsqu’on dispose d’un horizon de placement long », rappel d’Emmanuel Bouriez. Pour traverser les zones de turbulences sereinement, mieux vaut voir loin et miser sur des tendances incontournables à long terme telles que la transition énergétique et la digitalisation de l’économie. Massacré par le marché, le secteur technologique devrait se reprendre lorsque les banques centrales feront une pause dans le resserrement de leur politique monétaire.

les derniers articles de phocus1

From The Blog & press review

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.