Currency exchange technology Blue abstract network

Les risques du marché du Forex

Qu’est-ce que le marché du Forex ?

Le Forex (Foreign Exchange) est un marché décentralisé et liquide sur lequel s’échange des devises du monde entier. À la base, ce marché sert à répondre à des situations pratiques pour venir en aide aux entreprises qui ont besoin de devises pour réaliser leurs opérations internationales, ou encore les particuliers qui ont le besoin de changer leur monnaie en vue d’un voyage.

Il est ouvert 24h/24 du dimanche soir au vendredi soir. Le marché du Forex fonctionne toujours par paires. La valeur de celle-ci correspond à la valeur d’une unité de la devise de référence dans la devise de cotation. Les monnaies, qui circulent sur ce marché, permettent d’acheter des services et des produits locaux ou internationaux. Les mises initiales de fonds sont assez minimes et sont faites avec des comptes qui peuvent être ouverts par tous.

Ce marché regroupe environ 6,5 trillions de transactions quotidiennes. Le Dollar américain représente 88 % des opérations du Forex, l’Euro 32 % et le Yen 17 %.

D’après une enquête de la banque des règlements internationaux (BIS), les paires de devises les plus tradées par ordre croissant sont :

  • EUR/USD (24 %) ;
  • USD/JPY (13,2 %) ;
  • GBP/USD (9,6 %) ;
  • AUD/USD (5,4 %) ;

–    USD/CAD (4,4 %) ;

  • USD/CNY (4,1 %) ;
  • USD/CHF (3,5 %) ;
  • USD/HKD (3,3 %).

Du côté des devises, la devise de référence et la devise de cotation sont deux notions importantes. En effet, celle de référence correspond à la première devise citée dans une paire Forex. La deuxième correspond à la devise de cotation.

Il existe des paires de devises majeures, ces dernières contiennent toutes le dollar américain. Puis, nous avons les devises mineures / croisées. Elles sont constituées de devises majeures comme l’EUR ou le GBP (Livre sterling). Enfin, nous retrouvons les devises exotiques (cf. les économies émergentes) et les devises régionales comme le NOK (Couronne norvégienne), et le NZD (Dollar néo-zélandais).

Il est important de souligner qu’une devise n’est ni génératrice de flux financier, ni créatrice de richesse. Sa valeur évolue à la baisse ou à la hausse en fonction des autres devises :

Qui intervient sur le marché du Forex ?

Ce sont principalement les banques centrales (BC), les gouvernements, les banques d’investissements et commerciales, les multinationales, les traders particuliers et les traders professionnels des banques qui interviennent sur ce marché. Les BC exercent une influence particulière puisqu’elles ont un pouvoir fort sur la valeur des devises en fonction de leur politique monétaire. Cette politique correspond généralement au fait de tenter d’atteindre une situation de plein-emploi et de maintenir une inflation autour de 2 %. Pour ce qui est des gouvernements, ces derniers ont une emprise sur le niveau de la demande d’une monnaie et donc son cours.

Les transactions de change peuvent s’effectuer soit sur le marché « Spot » (marché au comptant), soit sur le marché Futures & Forwards (marché des contrats à terme). Le Marché spot regroupe le plus grand nombre de transactions du côté des traders particuliers, alors que celui des Futures & Forwards est davantage utilisé par les investisseurs aguerris. Sur le marché des contrats à terme, les parties se mettent d’accord pour échanger une devise à une date et à un prix prédéterminés.

Si vous avez des positions dans différentes monnaies, pour couvrir le risque de perte lié au change, il est possible d’hedger les positions sur le marché du Forex. Le hedging consiste à posséder deux positions au minimum en même temps et d’essayer de compenser les pertes d’une position grâce aux gains de l’autre.

De surcroît, il faut bien savoir que si vous opérez la paire EUR/USD, ce sont les mouvements de l’euro contre le dollar américain que vous exploitez. De ce fait, une appréciation ou une dépréciation de l’euro par rapport au dollar américain peut se passer.

Les avantages et les risques du marché du Forex

Le marché du Forex est l’un des plus grands au monde. La barrière d’entrée est faible et le capital initial requis également. L’utilisation de l’effet de levier dans l’optique d’augmenter son exposition au marché des devises est possible, tout comme celle des produits dérivés pour bénéficier de la hausse et de la baisse des taux de change. Ce marché permet de jouer sur plusieurs stratégies de trading comme le scalping, le day trading ou encore le swing trading.

Toutefois, le marché du Forex possède quelques inconvénients. En effet, le marché a une liquidité très importante avec un nombre de produits très limités. Il est possible d’ouvrir ou de clôturer une position à presque n’importe quel moment puisque ce marché est ouvert 24H/24, 5 jours par semaine. Il faut également faire attention aux possibles arnaques. Les plateformes font office d’intermédiaire et fixent des commissions entre le marché réel et la plateforme. Certaines plateformes ne sont pas fiables. De ce fait, l’AMF propose une « liste noire » des plateformes à absolument éviter pour ne pas se faire arnaquer. Retrouvez-la en cliquant ici

Par ailleurs, l’effet de levier et la volatilité du marché font que les pertes peuvent être importantes, mais bien souvent, l’effet de levier est mal compris et sur utilisé par les traders particuliers, comparés aux traders professionnels des banques qui ont beaucoup d’expériences et qui maîtrisent le marché du Forex. L’effet de levier correspond à un mécanisme qui permet d’acheter ou de vendre des positions. Il se présente sous forme de ratio. Ces derniers peuvent être faibles comme les ratios 1:5, 1:10, 1:20. L’effet de levier permet d’accumuler des gains plus conséquents si de bonnes opportunités se présentent. En contrepartie, l’effet de levier engendre des pertes importantes. Par exemple, si l’effet de levier est 1:10, cela signifie que les pertes ou les gains seront multipliés par 10. Ainsi, il faudra 1 € de marge pour financer une ouverture de position de 10 €. S’il y a une hausse de 5 % avec un levier 1:10, alors le gain est de 50 % et inversement, s’il y a une baisse de 5 %, il y a alors une perte de 50 %. En moyenne, environ 90 % des personnes perdent leur mise sur le marché du Forex pour les devises liées à l’euro ou au dollar américain. Ainsi, plus l’effet de levier est important, plus les gains ou les pertes seront conséquentes. Il est toutefois important de souligner qu’en Europe, le levier maximum autorisé pour un particulier est 1:30, règle imposée par l’ESMA, l’autorité européenne des marchés financiers. 

Ainsi, pour apprendre à bien opérer sur le marché du Forex, il faut bien se renseigner et déterminer une stratégie de base pour maîtriser, dans une certaine mesure, les risques. Ce plan de trading doit être rigoureux et doit couvrir toutes les positions en recourant à des ordres stop loss. Le Forex est donc un marché qui présente de multiples opportunités de gains, mais il implique une bonne maîtrise des variables qui influencent les taux de change.

Par ailleurs, les robots Forex commencent de plus en plus à prendre de la place sur le marché du Forex. Ils sont programmés selon un panel de signaux et de paramètres commerciaux pour établir les meilleurs prix auxquels il est possible de vendre et d’acheter une paire de devises. Les robots Forex automatisent le trading sur le marché du Forex. Il est nécessaire de continuer à analyser ces robots puisque le trading Forex est une activité à haut risque.

Sources

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.